AT graves et mortels dans les TP – il faut réagir et agir !

En cette période d’épidémie du Covid-19, la priorité des entreprises du BTP est d’adopter des mesures de prévention protégeant la santé de leurs collaborateurs, conformément aux responsabilités des employeurs, et de les inciter à veiller sur leur santé, leur sécurité et à celle de leur entourage.

2019, une conjoncture porteuse

2020,
une crise sanitaire sans précédent
Reprise de l’activité avec les risques métiers toujours présents

Des difficultés inhérentes à la hausse d’activité
• Disponibilité de personnel compétent
• Disponibilité des équipements

Une accidentologie préoccupante en 2019
• 61 accidents du travail dans les travaux publics dont 21 mortels
• Plus 70 % par rapport à 2018
• Plus 40 % pour les accidents mortels

IL FAUT REAGIR ET AGIR !

Une prévention performante pour des chantiers réussis :
• Des outils et solutions simples pour agir
• « Comment impliquer vos collaborateurs dans les actions de prévention ? »

➡️ Outils Prévention pour les Entreprises de TP

Covid_19 Guide de préconisations et fiches métiers

En cette période d’épidémie du Covid-19, la priorité des entreprises du BTP est d’adopter des mesures de prévention protégeant la santé de leurs collaborateurs, conformément aux responsabilités des employeurs, et de les inciter à veiller sur leur santé, leur sécurité et à celle de leur entourage.

Dans le contexte de cette crise sanitaire d’ampleur exceptionnelle, l’OPPBTP a défini un Guide de préconisation sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la Construction en période d’épidémie de coronavirus Covid-19.
Le guide de l’OPPBTP a reçu l’agrément des ministères de la Transition écologique et solidaire, de la Ville et du Logement, des Solidarités et de la Santé, et du Travail.​

Les respect de ses spécification constitue une condition incontournable des activités du BTP. Il appartient à chaque entreprise d’évaluer sa capacité à s’y conformer.
Entreprises, respectez strictement ces préconisations pendant toute la période de confinement décidée par les autorités et, à défaut de pouvoir le faire, stoppez votre activité.

Pour accompagner les entreprises et répondre de manière très pratique et opérationnelle aux situations rencontrées dans l’exercice de leurs activités, il a été décliné et précisé par :
– des fiches transverses concernant les activités communes à tous les métiers de constructeurs de routes,
– et des fiches par activité permettant d’identifier les mesures de remédiation spécifiques afin d’assurer les conditions sanitaires essentielles.

Le Specbea, en lien avec l’OPPBTP et la FNTP, s’est mobilisé pour accompagner la mise en oeuvre des mesures de précaution sanitaires Covid-19 en réalisant des fiches  « Activité »

➡️ Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés face à l’épidémie de COVID-19 modifié le 31 août 2020

➡️ Guide de l’OPPBTP modifié le 7 septembre 2020

➡️ Fiche activité Béton mécanisé du 28 avril 2020

➡️ Fiche activité Béton manuel du 28 avril 2020

➡️ Fiche activité Entretien des bétons du 28 avril 2020

➡️ Autres fiches métier « constructeurs de routes » sur le site de Routes de France

➡️ Fiche OPPBTP Covid-19- Port du masque et fortes chaleurs

Attention, ces fiches ne sont que des compléments en lien avec la crise sanitaire et ne substituent pas aux analyses de risques de chaque chantier.
Le présent recueil peut notamment être utilisé dans l’actualisation des DUER, constituer un support aux réunions de CSE, plans de prévention et PPSPS.

Chaussées en béton de fraisât d’enrobé

La chaussée en béton de fraisât tient une place prépondérante dans le projet de l’Ecoparc des Cettons 2, que l’Agence foncière et technique de la région parisienne (AFTRP) a conçu et réalisé dans une approche globale pour un développement durable.
Une telle chaussée peut être dimensionnée depuis la thèse soutenue au LCPC en 2003 par Vincent Mathias, dont le syndicat était partenaire.

Publications

Articles parus dans la Revue générale des routes et de l’aménagement

  • A. FIGEAC, F. BATISTA, JP. CHRISTORY : « Ecoparc des Cettons 2. Naissance sur un béton de fraisât », RGRA n° 880 novembre 2009, pp 22 à 25.
  • F. BATISTA, J-P. CHRISTORY, J-P MARCHAND « Ecoparc des Cettons 2 – une seconde phase mise en lumière », RGRA, n° 889 novembre 2010, pp 42 à 45
  • Communications internationales

  • F. BATISTA « Ecoparc des Cettons business park : a global approach for a sustainable developing », 11e symposium international EUPAVE sur les chaussées en béton, Séville 13 au 15 octobre 2010
  • Chaussée urbaine en béton dépolluante d’air

    L’enjeu de la réhabilitation de la rue Jean Bleuzen à Vanves (92), exécutée en béton de ciment en août 2007 par une entreprise adhérente du syndicat, était triple : dépollution de l’air, esthétique et diminution du bruit de roulement des véhicules (photo ci-dessus).
    Les deux derniers ont été atteints en utilisant une formule de béton contenant des granulats de caractéristiques appropriées. Une diminution du bruit « d’ambiance » de l’ordre de 2 dB a ainsi été constatée. La dépollution de l’air a été assumée par l’utilisation d’un ciment adjuvanté au dioxyde de titane (TiO2) jouant un rôle de photo-catalyseur. Les mesures de dépollution en continu entreprises en octobre 2007, et suivies pendant un an, ont mis en évidence des abattements importants (30 à 40 %) de NOx pendant les pics de pollution.

    Publications

    Articles parus dans la Revue générale des routes et de l’aménagement

  • L. GIGNOUX, J-P. CHRISTORY, J-F. PETIT « Voiries en béton et qualité de l’air. Eléments de doctrine issues du chantier de l’aménagement de la rue Jean Bleuzen à Vanves (Hauts-de-Seine », RGRA n° 880 novembre 2009, pp 43 à 47
  • P. PELLEVOISIN, A. BOULANGER, N. CHAPELLE, V. DECOTIGNIE « Réalisation de chaussées en béton en site urbanisé : quand tout devient possible ! La RD 130 à Vanves (92) », RGRA n° 871 novembre 20008, pp 38 à 41
  • J-F. PETIT, D. GRANGE, J-P. CHRISTORY, L. GIGNOUX, J-P VACHER « Dépollution de l’air – Chaussée en béton de ciment photocatalytique » RGRA n° 869 septembre 2008, pp 57 à 60
  • L. GIGNOUX, J-P. CHRISTORY, J-P. VACHER « Chantier expérimental de Vanves : voiries en béton et éléments modulaires dépolluants », RGRA n°862 novembre 2007 pp 46 à 52
  • Chaussées composites béton – Grave bitume

    Cette technique tire parti de la faculté de collage entre le béton et les enrobés bitumineux.

    Deux chaussées ont été construites en BAC sur GB par des entreprises adhérentes du syndicat : en 1998 sur la RN141 en Charente, en 2001 sur la déviation de la RN4 entre Bebing et Imling en Moselle. Elles sont suivies par le SETRA et présentent un comportement satisfaisant, dépassant même les attentes, après respectivement 13 et 10 années de service.

    Le dimensionnement de cette structure est en cours de normalisation auprès de l’AFNOR.

    Publications

    Articles parus dans la Revue générale des routes et de l’aménagement

  • G. LAURENT, F. GRATESSOLLE, O. RUIZ, H. PHAM DOAN « Chaussée BAC de la RN 4 en Moselle. Bilan à 10 ans », RGRA n° 888 novembre 2010, pp 25 à 28.
  • G. LAURENT, H. GUIRAUD, J-M. BALAY, « Les chaussées composites de béton armé continu (BAC) sur enrobé », RGRA n° 880 novembre 2009, pp 38 à 41.